L’arrivée de la fibre génère naturellement des sollicitations d’opérateurs commerciaux qui peuvent proposer de nouveaux services dédiés au très haut débit. Néanmoins, cela attire aussi, malheureusement, des acteurs sans scrupule qui n’hésitent pas à usurper des logos d’opérateurs connus ou même d’institutions pour effectuer du démarchage illicite.

Ces structures difficilement identifiables envoient des fax, des courriels ou même effectuent des démarches téléphoniques particulièrement insistantes afin d’inciter les destinataires à partager leurs données. Les documents trompeurs évoquent toujours ou presque la nécessité d’agir dans l’urgence (en raison notamment de l’arrêt prétendument imminent du service ADSL, ce qui est faux) et proposent la réalisation d’audits ou de diagnostics visant à mettre rapidement aux normes les équipements informatiques sous prétexte de l’arrivée de la fibre.

Il convient avant tout de rester vigilant, de ne pas donner suite à ce type de sollicitation non identifiée et de ne pas répondre aux propositions sans examen approfondi.

Notre délégataire, Val de Loire Fibre, en charge du déploiement et de l’exploitation du réseau de fibre optique sur les départements d’Indre-et-Loire et de Loir-et-Cher, est un opérateur d’infrastructures exclusif et neutre. Cela signifie qu’il peut accueillir de nombreux fournisseurs d’accès à internet sur ce réseau mais que ces derniers ne peuvent agir sans être dûment identifiés au préalable. De même, aucun opérateur commercial ne peut prétendre à une quelconque priorité ou exclusivité sur le réseau.

Le passage à la fibre optique, quand elle sera disponible, peut en principe s’effectuer sans changer d’équipement informatique. Seule la box pour la connexion à internet doit être compatible avec la fibre et elle est toujours fournie par le fournisseur d’accès à internet choisi. Il demeure que des équipement informatiques de dernière génération profiteront pleinement des avantages du Très Haut Débit mais le changement immédiat de matériel n’est pas une obligation ni un préalable. 

En cas de doute, pas de précipitation, contactez votre fournisseur d’accès internet, votre prestataire télécom ou encore Val de Loire Numérique.