C’est un point d’étape important que les différents partenaires du projet ont voulu marquer et célébrer ce matin à Coulommiers-la-Tour (Loir-et-Cher) en présence de Cédric O, Secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, des Présidents des collectivités territoriales membres du SMO (Région Centre-Val de Loire, Département d’Indre-et-Loire, Département de Loir-et-Cher, Intercommunalités) ainsi que de Benoît Mérel, Directeur général délégué de TDF, la société délégataire.

Avec 110 000 prises commercialisables, nous sommes au 1/3 de l’objectif.

Fin 2023, ce sont 320 000 foyers ou entreprises réparties sur 513 communes de l’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher, qui pourront disposer d’un raccordement à la fibre. C’est ambitieux mais réaliste selon Bernard Pillefer, Président du SMO Val de Loire Numérique, qui a déclaré ce matin : « Avec plus de 80 000 prises construites au cours de l’année, soit en moyenne 1 500 prises construites chaque semaine, 2021 a constitué un réel décollage pour le réseau d’initiative publique confié à Val de Loire Fibre et rend tout à fait crédible et réaliste l’objectif d’avoir achevé le déploiement en 2023. Je me réjouis de ces résultats et de ce palier symbolique et très significatif des 110 000 prises atteint aujourd’hui ».