Val de Loire Numérique déploie pour les habitants et les entreprises de ces deux départements l’accès au Très Haut Débit. Celui-ci permettra le raccordement de 320 000 prises d’ici fin 2023.

Une signature traduisant la collaboration étroite entre l’État et les collectivités

Cette convention concrétise la contribution financière de l’État au déploiement du Très Haut Débit en Loir-et-Cher et en Indre-et-Loire. Gérée pour son compte par la Banque des Territoires (Caisse des Dépôts) dans le cadre du Grand Plan d’Investissement, cette contribution s’élève à 39,4 millions d’euros. Une dotation qui fait de l’État le premier contributeur public du projet (près de 60% de la part publique). La Région Centre-Val de Loire, les départements d’Indre-et-Loire et de Loir-et-Cher et les communautés de communes ou d’agglomération complètent le financement cette opération.

D’ici 2023, tous les habitants et les entreprises de Loir-et-Cher et d’Indre-et-Loire pourront bénéficier de l’accès au Très Haut Débit via la fibre optique jusqu’à l’habitation. Afin de mener à bien cette ambition, Val de Loire Numérique a attribué, en décembre 2017, une Délégation de Service Public (DSP) relative à la conception, l’établissement et l’exploitation du réseau Très Haut Débit à TDF, pour une durée de 25 ans.

Le Très Haut Débit au service de la ruralité

Val de Loire Numérique met en œuvre l’égalité d’accès au Très Haut Débit pour l’ensemble des habitants. Égalité avec 100% des territoires connectés et avec la prise en charge des coûts de raccordement, y compris l’habitat isolé. À titre d’exemple, on peut citer l’entreprise agricole et industrielle « La Ferme de la Motte » située à Talcy raccordée à la fibre depuis mars 2020. Grâce à ce nouveau réseau de télécommunication, le site peut désormais utiliser des machines connectées qui améliorent sa productivité et répondent aux attentes environnementales.

Une quinzaine de personnes ont pu télétravailler durant la période de confinement. L’entreprise propose également des nouveaux contenus digitaux tels que les webinaires.

 

« La signature de la convention de financement du Très Haut Débit est un moment fort car il s’agit de la concrétisation de notre partenariat avec l’État, en place depuis déjà de nombreuses années. Le déploiement de la fibre ne pourrait être possible sans le soutien des autres financeurs publics : la Région Centre-Val de Loire, les Départements d’Indre-et-Loire et de Loir-et-Cher et les communautés de communes ou d’agglomération… sont eux aussi des parties prenantes essentielles au projet. Val de Loire fibre, filiale de TDF, notre délégataire chargé de la construction de ce nouveau réseau de télécommunication contribue au bon développement numérique de notre territoire. »

Bernard PILLEFER, Président de Val de Loire Numérique