Qu’est-ce que la fibre optique ?

La fibre optique est un fil en verre très fin qui transmet des données au travers d’un signal lumineux qui se déplace à la vitesse de la lumière.

Les avantages de la fibre optique

  • Un niveau de débit quasiment illimité : les vitesses de transmission progressent constamment.
  • Un débit très peu altéré par la distance, ce qui permet de bénéficier du très haut débit aussi bien en zone urbaine qu’en milieu rural.
  • Un débit symétrique pour l’entrée et la sortie des données.

Cette technologie est utilisée depuis les années 1980 pour véhiculer des données sur des très longues distances, notamment entre les continents via des liaisons sous-marines. À la fin des années 1990, des réseaux de fibre optique ont été déployés le long des grands axes de transport (autoroutes, voies ferrées, voies maritimes) jusqu’aux centraux téléphoniques en région, ce qui a permis d’accéder au haut débit via l’ADSL. 

100 Mbit/s

La vitesse et la quantité d’information transmises par la fibre optique sont sans commune mesure avec les autres câbles. La vitesse peut atteindre 100 Mbit/s alors que l’ADSL atteint 25 Mbit/s. Le principal problème des câbles est en effet que la vitesse de transmission diminue sur la distance.

De nouveaux réseaux

Alors que l’ADSL passe par les câbles du réseau téléphonique, le déploiement de la fibre optique nécessite la construction de nouveaux réseaux.
En raison du coût de ces infrastructures, la fibre optique peut être déployée de deux manières :

La configuration géographique (montagne, forêt, zones humides…) ne permet pas toujours de construire de nouveaux réseaux. Dans ce cas, d’autres solutions d’accès au haut débit sont possibles, notamment via le satellite ou la boucle radio.

Comprendre le débit

Le débit est la quantité de données qu’un réseau peut transmettre en un temps donné. L’unité de mesure est le “bit” (kilobit, mégabit, gigabit). On le calcule par seconde. Plus le débit est important, plus la vitesse de transmission et de réception des données est rapide.

  • Très haut débit : à partir de 30 Mbit/s
  • Haut débit : inférieur à 30 Mbit/s

Le débit peut être :

  • descendant : ce qu’on reçoit pour accéder à internet (naviguer sur le web, recevoir le téléphone, regarder un film ou la télévision, etc.)
  • montant : ce dont on dispose pour envoyer des flux d’information (envoi de mails, de photos, de vidéos, etc.)

La caractéristique de l’ADSL est de fournir un débit montant moindre que le débit descendant, alors que la fibre optique fournit un débit “symétrique” : les débits descendant et montant sont identiques, ce qui signifie que l’on dispose d’un flux suffisant pour envoyer des données lourdes (photos, fichiers, vidéos…) et suivre une visioconférence par exemple.

 

Les avantages du très haut débit

La rapidité de transmission des informations entraîne des bouleversements dans les pratiques quotidiennes des utilisateurs.
Ainsi, le très haut débit ouvre des perspectives :

  • Dans le domaine de l’entreprise : développement des visioconférences, rapidité d’échange et stokage des données via les clouds…
  • Dans le domaine de l’éducation : utilisation de manuels et de tableaux numériques en classe, auto-formation à la maison avec le mooc (formations en ligne) et les modules d’e-learning…
  • Dans le domaine de la santé : diagnostic, accès aux soins et chirurgie à distance…
  • Dans le domaine de la culture : accès à de nombreuses ressources (films, documentaires, livres, etc.) en ligne, visites virtuelles dans les musées ou les lieux inaccessibles (ex. Grotte de Lascaux)